Tout ce que vous devez savoir sur Ragnarok

Date

Ragnarok, le récit apocalyptique de la fin du monde, est un aspect essentiel de la mythologie viking.

Que signifie le terme « Ragnarok » ?

Ragnarok signifie « crépuscule des dieux » dans la langue nordique ancienne. C’est exactement ce qu’est le Ragnarok. Le cosmos et tout ce qu’il contient, y compris les dieux nordiques, seront anéantis lors de ce terrible événement. Le Ragnarok, quant à lui, n’a pas encore eu lieu. Il s’agit d’une prophétie de la mythologie nordique. Pour autant que l’on sache, les Vikings et leurs dieux attendent toujours le jour du Jugement dernier.

La Poetica Edda, une compilation du XIIIe siècle des traditions antérieures, et la Prose Edda, composée par Snorri Sturluson au XIIIe siècle, contiennent toutes deux trois poèmes contenant la prophétie du Ragnarok. Selon les deux récits, le Ragnarok arrive, mais leurs points de vue diffèrent sur la manière dont il sera réalisé.

Symboles et indicateurs

Depuis la mort de Balder, le fils d’Odin, le Ragnarok est imminent et a déjà été mis en route selon la mythologie nordique, même s’il n’a pas encore eu lieu. Selon ce mythe, la mort de Balder a entraîné l’emprisonnement de Loki à la suite des actions de Balder. Il verse le venin d’un serpent mortel qui pend au-dessus de sa tête, attaché à deux pierres. Les relations de Loki avec les dieux nordiques ont été agréables jusqu’à présent, malgré sa propension à faire des farces. Pour que le Ragnarok ait lieu, Loki et les dieux nordiques se sont peut-être brouillés.

L’emprisonnement de Fenrir, le fils de Loki, à Asgard semble également être une condition nécessaire à la fin des temps. Les dieux nordiques ont utilisé des chaînes magiques fabriquées par les nains pour le garder emprisonné à Asgard. Pour l’empêcher de manger quoi que ce soit, ils ont également inséré une épée dans sa bouche pour la maintenir ouverte et empêcher le dieu Tyr de mordre.

Signes et symboles

Trois coqs sonneront l’alarme lorsque le Ragnarok arrivera enfin, alertant les dieux, les géants et les morts de l’imminence du malheur. Finalement, Fjalar, le coq qui signifie « omniscient », sera envoyé chez les géants, les ennemis jurés des dieux. Gullinkambi, un second coq, ira prévenir les dieux nordiques du danger. Les morts déshonorants seront prévenus par un dernier coq rouge.

Pendant ce temps, un certain nombre de présages vont apparaître dans le monde des hommes. Il y aura un hiver pas comme les autres, qui durera trois hivers sans été entre les deux. L’humanité sombrera dans le chaos et la violence en raison des difficultés qui se présenteront. Le frère tué sera tué par le père, et le père tué sera tué par le fils.

Lorsque Skoll et Hati mettront la main sur le soleil et la lune, ils plongeront la terre dans l’obscurité pour toujours. L’un des neuf arbres qui lient le monde, l’Yggdrasil, tremblera si fort que même les montagnes s’écrouleront sous son poids.

Le dôme de la terre se fissurera, permettant aux géants de Muspelheim d’envahir les autres royaumes. Libérez-vous de vos liens, et Fenrir galopera sur le monde en dévorant tout ce qui se trouve sur son chemin. Le serpent de Midgard, Jormungandr, qui vit dans la mer et encercle notre monde, émergera de ses profondeurs pour engloutir notre planète dans l’eau et répandre son venin, empoisonnant tout.

Une confluence de pouvoir

Le Naglfar sera secoué par les tremblements de terre qui secouent les neuf mondes auxquels il est ancré. Loki, le capitaine du navire, sera façonné à partir des ongles et des orteils des défunts. Il voyagera avec sa fille Hel, déesse du royaume des morts déshonorants, ainsi qu’avec les cadavres eux-mêmes. Seuls les dieux Balder et Hodr seront ramenés pour combattre avec leur famille de divinités nordiques depuis le royaume des morts de Helheim. Loki sera accompagné au combat par ses deux fils, Fenrir et Jormungandr, qui sont chacun des dieux à part entière.

L’armée de Loki rejoindra une armée massive menée par Surt, qui manie une épée avec une flamme plus chaude que le soleil, à travers le pont Bifrost vers Asgard, où la bataille commencera. Il a l’intention de mettre le feu à la planète des dieux, ainsi qu’aux huit autres mondes.

Heimdall, le protecteur du pont Bifrost, sonnera de sa trompe pour convoquer les gardiens asgardiens. Les guerriers morts et partis au Valhalla rejoindront Odin au combat. Odin et d’autres divinités nordiques les aideront à se battre courageusement comme aucun homme ne l’a jamais fait auparavant.

Apocalypse et dévastation

Le Ragnarok opposera presque tous les dieux de la mythologie nordique dans une épreuve de force finale.

Sleipnir, le destrier d’Odin, est un fils de Loki, et il mènera son armée de soldats morts au combat. Ils seront dévorés par Fenrir, malgré leur courage, qui aura les mâchoires ouvertes par la lame que les dieux nordiques y ont placée. Vidar, le fils d’Odin, tuera Fenrir, puis Odin tuera Vidar.

Il enfoncera sa lame dans la gorge de Fenrir en portant des chaussures enchantées créées à partir de tous les morceaux de cuir jamais rejetés par un artisan humain. Dans les représentations vikings du Ragnarok, Odin dévoré par Fenrir est de loin la scène la plus courante. Même la mort de son fils, Thor, semblait signifier la fin du monde tel que les Vikings le connaissaient lorsque Odin mourait.

L’ennemi mortel de nombreux dieux nordiques causera la disparition de nombreux dieux du nord. Un jour, Tyr et Hard, le loup gardien de Helheim, s’affronteront. Heimdall et Loki. Surt et Frefy. Jormungandr et Thor. Après avoir tué Jormungandr avec son marteau, Thor sera couvert de venin qui le tuera en quelques secondes.

Nous allons nous battre jusqu’à ce que presque tout le monde soit mort et que les neuf mondes soient en feu.

Ce site spécialisé propose une grande diversité de produits scandinaves.

Les suites de la bataille

Après la dernière bataille du Ragnarok, selon certains mythes nordiques, les neuf royaumes habités seront tous engloutis sous les flots, ne laissant que le néant. Tout s’achèvera au Ragnarok.

Dans d’autres cas, on assiste à une renaissance ou à une repousse. Selon certains spécialistes, le néant symbolise l’ancienne mythologie nordique païenne, mais la version renouvelée contient une influence chrétienne. Pour l’instant, on ne sait pas avec certitude d’où viennent ces deux variantes.

Certains des dieux nordiques sont capables de se reconstruire dans le conte réimaginé. Vidar, le fils et vengeur d’Odin, et Modi et Magni, les fils de Thor, s’en sortent, tout comme les deux autres fils d’Odin, qui reçoivent son marteau. Selon d’autres récits, le fils d’Odin, Balder, qui a été tué par Loki lors des événements précédant le Ragnarok, reviendra également à la vie après la dernière bataille. Lif et Lofthrasir, qui signifient « vie » et « lutte pour la vie », sont deux personnes qui se cachent dans un bois nommé Hoddmimis Holt afin d’éviter d’être repérées. Ce n’est que grâce à leurs efforts combinés que la planète pourra être repeuplée. Le ciel sera honoré par le lever d’un nouveau soleil, descendant de l’ancêtre de l’actuel.

Une grande partie du nouveau royaume nordique sera basée sur le design du précédent. Idovall, qui a en quelque sorte échappé à la destruction, sera la demeure des dieux nordiques survivants. La meilleure maison s’appellera Gimli et comprendra un toit en or, tout comme de nombreuses structures de l’ancienne Asgard, qui y seront recréées. Nastrond, qui se traduit par « plage de cadavres », sera un nouveau Helheim.

Toutes les portes de ce bâtiment seront orientées vers le nord et les cris du vent glacial. Les murs de Nastrond seront formés de serpents se tordant autour et déversant du poison dans la rivière de la ville. Là, le dragon Nidhug mangera les voleurs et les meurtriers qui s’y aventurent.

Quand on regarde les Vikings, qu’est-ce que cela signifie ?

Y a-t-il une signification historique à la sombre perspective de la fin du monde qu’entretiennent les dieux nordiques ? C’est compréhensible si nous l’interprétons comme la représentation d’une image pessimiste du monde.

Comme le montre leur récit d’un nouvel enfer confronté au vent du nord, les Vikings ont enduré des conditions difficiles. Même les dieux ne peuvent pas changer son cours, cela semble impliquer que l’avenir a déjà été écrit et ne peut être changé. À quoi bon s’efforcer si l’on ne peut rien changer ?

Une vision fataliste de la vie a peut-être renforcé le moral des Vikings au lieu de les démoraliser. Quoi que l’on fasse, la mort surviendra si elle est déjà écrite dans les étoiles. La mort est inévitable, mais on peut l’affronter avec courage.

More
articles